J'arrête de manger mes émotions Formation - Jour 2/7

 

Dis-moi pour quoi tu manges ?

Aujourd'hui, on commence par un questionnaire pour découvrir les motivations cachées derrière chacune de tes bouchées !

Manger fait partie de nos besoins vitaux : cette action nous permet d'assurer notre croissance physique et psychique, d'entretenir notre corps, de conserver notre immunité naturelle et d'assurer la continuité de l'espèce...

Pourtant lorsque nous nous mettons à table (ou pas , nos motivations sont bien souvent déconnectées de ces besoins physiologiques.

Je te propose de mettre un peu de lumière sur ce qui te pousse à ouvrir ton frigo.

Si comprendre n'est pas guérir, la prise de conscience en est néanmoins la première étape.

Attention, ici il ne s'agit pas de dénigrer ces motivations, bien au contraire ! Si elles existent c'est qu'elles sont nécessaires. Je te propose donc de les considérer avec bienveillance quand tu les vois.  Tu veux changer ? Alors la culpabilité, l'auto-flagellation, dénigrement etc... on les met de côté. On explore avec curiosité ;)

Encore une petite chose avant de commencer : le questionnaire que je te propose ici est inspiré de l'ouvrage Ecoute et mange. Stop au contrôle de Lise Bourbeau. Tu la connais sûrement, c'est cette canadienne qui a écrit les best-sellers Ecoute ton corps et Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même.

 

Ces dernières semaines....

  • Tu as regardé la date de péremption et c'est ce qui t'a décidé à consommer ce produit?

  • Tu finis toujours ton assiette et lorsque tu débarasses la table manges ce bout de pain qui a été laissé par quelqu'un d'autre?

  • Tu choisis l'alimention la moins chère quand tu fais les courses ou es au restaurant alors que tu pourrais te le permettre financièrement ?

  • Tu es incapable de dire non à quelqu'un qui t'offre à manger ou à boire?

  • Tu as peur de dire que tu n'aimes pas après avoir goûté?

  • Au restaurant tu consommes comme les autres?

ALORS TU MANGES PAR PRINCIPE

 


  • Le matin tu consommes toujours la même chose? Un bol de céréales et un thé? Deux tartines et un café?

  • Tu manges souvent/toujours à la même heure ?

  • Tu sautes un seul repas, même le petit déjeuner, rien ne va plus?

  • Tu hésites ou refuses de manger un nouvel aliment car tu n'y a jamais goûté?

TU MANGES DONC PAR HABITUDE

 


  • Tu n'as pas vraiment faim mais une impulsion te pousse à manger ou à boire ?

  • Tu te demandes "qu'est ce que je pourrais bien manger ?" et tu ignores quel aliment choisir ?

  • Quelque chose te tracasse, tu ne peux te confier, t'exprimer, alors tu vas manger?

ICI TU MANGES GUIDÉE PAR TES EMOTIONS

 
  • Tu laisses les autres cuisiner ?

  • Tu es seule et tu choisis un plat qui ne demande aucune préparation, tu manges froid, cru?

  • Tu préfères ne pas manger plutôt que de te préparer quelque chose?

  • Tu t'achètes un plat préparé en sortant du travail pour le manger dès que tu es rentré à la maison?

C'EST LA PARESSE QUI GUIDE TA CONDUITE ALIMENTAIRE

 


  • Tu viens de clôre une tâche dont tu es fière et tu vas directement ouvrir le frigo?

  • Tu as dépassé tes limites, travaillé sans relâche et pense que manger va te détendre?

  • Tu te sens frustrée car personne n'a vu la qualité de ton travail et va te consoler en prenant une douceur de ton choix?


C'EST TON BESOIN DE RÉCOMPENSE QUI TE POUSSE À MANGER

 


  • Tu manges ou bois parce que ça sent bon?

  • Tu ne peux t'arrêter tellement c'est agréable?

  • Tu es attirée par un élément car tu viens de le voir passer sous ton nez mais quelques secondes auparavant tu n'y avais pas pensé?

  • Tu es attirée par un plat à son odeur?

  • Tu ne peux t'empêcher de grignoter dans les plats qui s'offrent à tes yeux

ALORS C'EST LA GOURMANDISE QUI DICTE TES CHOIX

 

Laquelle de ces six motivations est la plus présente chez toi ?

Tu viens de lire ce questionnaire et spontanémment peux-tu énoncer si tu manges le plus souvent par principe, par habitude, par émotion, par paresse, par récompense, par gourmandise?

Macarons d'Halloween
 
Deux stylos sur ordinateur portable

Si tu souhaites poursuivre cette investigation...

Je te propose d'observer tes comportements alimentaires durant une semaine à partir de ces 6 motivations.

Dans un carnet, note chaque soir tout ce que tu as mangé (en commençant par la fin et déroulant la journée à rebours jusqu'au petit matin).

Puis observe aliment par aliment (y compris les boissons) si une des ces 6 motivations est la cause de ton choix.

Une fois la semaine passée, regarde quelle est la motivation la plus présente.

Attention ! Cet exercice est à réaliser sans t'auto-flageller ! Si tu te sens verser dans autre chose que de la bienveillance vis-à-vis de toi-même, arrête immédiatement ! Si écrire, tenir un carnet de bord ne fait que renforcer  des tensions, des critiques et jugements en toi, lâche tout de suite cela.


Cette remarque vaut d'ailleurs pour toutes les expériences et conseils que je te propose, si ce n'est pas bon pour toi, surtout ne le prend pas ! Et si tu sens que ça fait écho, absorbe, malaxe, digère tout ça pour le faire tien :)

 
Eating a Meal

Tu veux prolonger encore l'expérience ?

Regarde pour quoi tu ne manges pas !

Quel est l'aliment qui AUJOURD'HUI te ferait le plus plaisir à manger et que tu t'interdis d'habitude ?

Pourrais-tu faire une exception et le manger ?

 

1) Avant de le manger, note :
- ce que tu penses (croyances, jugements, peurs)
- ce que tu ressens dans ton corps (où exactement ? gorge, ventre, cœur... et quel type de sensation ? ça ouvre, ça serre, ça tord, ça bloque...)
- quelles émotions s’y rattachent (joie, peur, colère, tristesse, dégoût...)

2) Choisis comment tu vas te procurer cet aliment et dans quel contexte du vas le manger.
Tu l’achètes ou l’as déjà à la maison ?
Tu le cuisines ou c’est préparé ?
Tu veux le manger seule ou avec quelqu’un ?
A quelle heure de la journée ? Dans quel lieu ?
Assise ? Debout ? En marchant ? En étant allongée ?
Avec quelle vaisselle ? Avec les doigts, une cuilière, une fourchette... ?

3) Juste avant de le manger prends 3 profondes respirations ventrales

Puis porte ton aliment aux lèvres.

Que ce que tu sens (odorat) ?

Qu’est ce que tu goûtes (papilles, dents, salive...) ?

Comment tu l’ingères (complètement mâché, à peine croqué ?)
Qu’est ce que cela te fait quand cela descend à l’intérieur de ton tube digestif ?

Pendant que tu manges, tente de mettre tes pensées de côté pour te concentrer uniquement sur tes sensations.Tu peux manger autant que tu le souhaites, à la vitesse que tu le souhaites ;)

4) Après avoir mangé, note manuellement sur ton carnet :
- ce que tu penses (croyances, jugements, peurs),
- ce que tu ressens dans ton corps (où exactement ? gorge, ventre, cœur... et quel type de sensation ? ça ouvre, ça serre, ça tord, ça bloque...)
- quelles émotions s’y rattachent (joie, peur, colère, tristesse, dégoût...)

Ne te censure pas, même si tu passes du coq à l'âne, fais des associations qui te paraissent saugrenues, même si les mots qui viennent ne font pas immédiatement sens pour toi.

 

Félicitations !!! Tu as relevé le défi !
Je te dis à demain ! Ne râte surtout pas ça, on ira au coeur des choses...

 
  • Facebook
  • Instagram

©2018 by J'arrête de faire l'autruche - Tous droits réservés - Mentions légales